TRAVAIL (DIVISION DU)


TRAVAIL (DIVISION DU)
TRAVAIL (DIVISION DU)

TRAVAIL DIVISION DU

Platon est un des premiers philosophes à avoir remarqué qu’«on fait plus et mieux et plus aisément, lorsque chacun ne fait qu’une chose, celle à laquelle il est propre» (La République ). Sur ce point, philosophes, économistes, sociologues et anthropologues semblent s’accorder. Il n’est guère de sociétés, aussi restreintes soient-elles, qui ne connaissent une division des tâches. À commencer par les sociétés animales. Chez les abeilles, par exemple, les ouvrières changent de travail à mesure qu’elles avancent en âge et elles participent ainsi à tous les travaux de la ruche (construction de rayons, nourrissage, nettoyage, récolte...). Dans les sociétés humaines, la division du travail adopte des formes différentes: il y a des tâches réservées à l’un ou à l’autre sexe d’abord (la femme élève les enfants, l’homme leur procure des moyens de subsistance), puis des fonctions qui peuvent être économiques, politiques, administratives, judiciaires, artistiques, scientifiques, chacune de ces sphères d’activité se trouvant à son tour divisée en de nombreuses autres spécialités. Pour cette raison, ce qui était courant avant le XVIIIe siècle n’est plus possible aujourd’hui: un savant doit se spécialiser et restreindre ses recherches le plus souvent à un unique problème.

Adam Smith, le fondateur de la science économique, écrit en 1776 dans ses Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations : «Dans chaque art, la division du travail, aussi loin qu’elle peut y être portée, donne lieu à un accroissement proportionnel dans la puissance productive du travail.» Il appuie sa démonstration sur l’exemple, devenu célèbre, de la manufacture d’épingles: si deux ouvriers employés à la fabrication des épingles travaillaient chacun de son côté, ils ne produiraient pas plus de vingt épingles par jour; en se partageant les tâches, ils peuvent en fabriquer, dans le même temps, quarante-huit mille. Cependant, si la parcellarisation des tâches augmente indéniablement la productivité d’une manufacture, elle présente pour l’ouvrier l’inconvénient de le soumettre à une «déculturation» technique. Tandis que l’ouvrier de jadis créait véritablement un objet et y inscrivait sa propre empreinte, l’ouvrier qui travaille dans une manufacture est chargé d’un tronçon de la production et le produit fini lui échappe.

Karl Marx dans Le Capital fait remarquer que la division du travail représente un «rabougrissement de corps et d’esprit», une aliénation pour l’ouvrier. Mais il va plus loin et il distingue dans la division du travail une forme «sociale» et une forme «manufacturière». La première a une base naturelle: la diversité des sols dans la zone tempérée. La seconde tient à la séparation de la ville et de la campagne. Pour que naisse la manufacture, il a fallu que la division sociale parvienne à un certain degré de développement. Inversement, la division manufacturière amplifie la division sociale. Mais si la division du travail est indispensable à la fabrication de marchandises, il reste que les sociétés primitives connaissent une division du travail qui n’a pas pour aboutissement la production de marchandises. De ces constatations Marx tirera la théorie de la plus-value et celle du conflit entre les forces productives et les rapports de production. La grande industrie bouleverse constamment les techniques de production, le travail des ouvriers et l’organisation du travail. Elle renforce ainsi ces rapports conflictuels qui, selon Marx, devaient amener la destruction de la société capitaliste.

Quelques décennies plus tard, E. Durkheim (De la division du travail social , Paris, 1893), loin de considérer la division du travail comme une source permanente de conflits sociaux, y voit plutôt un moyen facilitant l’intégration des individus dans la société et assurant ainsi l’unité du corps social et la solidarité entre ses membres. Pour Durkheim, cette solidarité est «mécanique» lorsqu’elle se rencontre dans les organisations sociales élémentaires, et les sociétés primitives; elle est «organique» lorsqu’elle est due à la division du travail, dans les sociétés industrielles.

F. W. Taylor, inventeur de «l’organisation scientifique du travail», distinguera, par la suite, les tâches de préparation et d’étude d’une part, les tâches d’exécution, d’autre part. La division du travail s’en trouvera accentuée: le processus de travail est alors, en effet, décomposé en de nombreux mouvements. Mais la tâche de chacun doit correspondre à ses capacités. Cela permettra donc à certains de s’élever; c’est du moins le sens de la formule «The right man at the right place ».

Face à ces entreprises, qui ont eu pour effet l’éclatement de la personnalité de l’individu au travail, face à cette volonté de rendre l’homme plus productif (comme Charlot dans Les Temps modernes ), une tendance nouvelle semble s’imposer qui voudrait permettre à l’individu de se reconquérir, serait-ce par le bricolage: à contre-courant du travail émietté, spécialisé et répétitif, on réapprend des gestes qui donnent l’impression de se métamorphoser en artisan et conduisent à la réalisation par soi-même d’un objet fini.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Division Du Travail — La division du travail[1] est au sens général, la répartition du travail, entre des individus ou des groupes spécialisés dans des activités complémentaires. C est aussi une forme d organisation de la production humaine, s appuyant sur la… …   Wikipédia en Français

  • Division du travail social — Division du travail La division du travail[1] est au sens général, la répartition du travail, entre des individus ou des groupes spécialisés dans des activités complémentaires. C est aussi une forme d organisation de la production humaine, s… …   Wikipédia en Français

  • Division sexuelle du travail — Division du travail La division du travail[1] est au sens général, la répartition du travail, entre des individus ou des groupes spécialisés dans des activités complémentaires. C est aussi une forme d organisation de la production humaine, s… …   Wikipédia en Français

  • TRAVAIL — ON en a fait maintes fois la remarque: l’apparition du mot «travail» est relativement récente. Cela ne signifie certes pas que la réalité désignée par ce mot le soit également, ni qu’il existât jamais de sociétés se livrant à la complète oisiveté …   Encyclopédie Universelle

  • Travail (economie) — Travail (économie) Pour les articles homonymes, voir Travail. Lewis Wickes Hine, Mécanicien tra …   Wikipédia en Français

  • Division du travail — L expression division du travail aurait été créée au XVIIIe siècle par Bernard Mandeville (ou de Mandeville), dans sa Fable des abeilles, où il analyse, « de façon spirituelle et pénétrante », de nouveaux aspects du fonctionnement… …   Wikipédia en Français

  • division — (di vi zion ; en vers, de quatre syllabes) s. f. 1°   Opération par laquelle on réduit un corps solide en parties plus ou moins ténues. •   On trouve, dans l art et dans la nature, des divisions qui vont infiniment plus loin qu on ne peut l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Travail (économie) — Pour les articles homonymes, voir Travail. Lewis Wickes Hine, Mécanicien travaillant sur une machine à vapeur, 1920 …   Wikipédia en Français

  • TRAVAIL - Nouvelle division du travail — Adam Smith estimait au XVIIIe siècle que la division du travail provenait d’une «propension [de la nature humaine] au trafic, au troc et à l’échange d’une chose contre une autre». C’est l’extension du marché qui entraîne la nécessité de ne faire… …   Encyclopédie Universelle

  • division — [ divizjɔ̃ ] n. f. • 1120; lat. divisio, onis 1 ♦ Action de diviser; état de ce qui est divisé (rare en emploi concret).⇒ dis ; tomie. Division d un corps en plusieurs parties. ⇒ bipartition, coupure, déchirement, fission, fractionnement,… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.